Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #mes diaporamas catégorie

2015-04-17T06:58:11+02:00

Ode au monde de l'urbex

Publié par missfujii.

Aujourd'hui, je vais vous parler d'une ancienne usine d'engrais qui se trouve dans ma ville, elle est actuellement en friche. Elle fut en activité avant la seconde guerre mondiale et jusqu’à la fin des années 1980. En première intention on pose un regard sans complaisance sur ce lieu maintenant dévasté. Il n’est plus qu'un chaos de ferraille, de taules, de poutres et de débris, miroir d'une emprunte humaine marginale, ou s’y est développée, terrain de jeu, squatte ou lieu de rencontres photographiques... à chaque fois que je me suis trouvée dans cet endroit, je n'ai pu m'empêcher de me demander qu'est-il advenu , de ces hommes et de ces femmes qui ont travaillé ici, ainsi que de leurs outils de travail....

Avec ma petite équipe d'amis nous nous sommes rendus plusieurs fois sur cette friche pour y faire des photos, au fil du temps, j'ai pu apprivoiser ce lieu, le regarder autrement et j'ai fini par l'apprécier et le sublimer à travers un regard qui se veut résolument artistique comme une ode au monde  de l’urbex. Je vous propose de partager parmis la série que j'ai réalisé quelques unes de mes photos.

 

 

 

Ode au monde de l'urbex
Ode au monde de l'urbex
Ode au monde de l'urbex
Ode au monde de l'urbex
Ode au monde de l'urbex
Ode au monde de l'urbex
Ode au monde de l'urbex
Ode au monde de l'urbex

Voir les commentaires

2015-02-19T12:09:38+01:00

Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)

Publié par missfujii.

Au pied du massif de la Sainte Baume, dans la vallée entre Auriol et le village perché de Plan d'Aups,  se situe une zone de petites montagnettes, joliment vallonnées, mais aussi creusées de ravins profonds et abrupts. 

A flanc de paroi de ces ravins, des grottes préhistoriques, pas très connues. Après une halte à la glacière des Encanaux et la succession de grottes (abri du Figuier, grotte des Infernets, grotte des Morts), notre itinéraire plonge dans le ravin des Infernets auquel succcède celui de la Coutronne.

On remonte ensuite vers le col de la Lare côté nord. Dans les virages en épingle, la vue sur les deux ravins est superbe ; au premier plan les Encanaux, en arrière, les Infernets, entre les deux le baou Redon et la Tête de Chien. En fin de parcours, un aller retour à la source des Encanaux apporte une note "torrent de montagne".  .

 

Voici un diaporama, avec quelques photos, que j'ai prise lors de cette randonnée avec mon nouvel appareil photos

 

Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)
Les Encanaux, le Balcon des Infernets (Sainte Baume)

Voir les commentaires

2012-03-23T15:13:00+01:00

Le charme de l'Isle sur la Sorgue

Publié par missfujii.


 L'Isle sur la Sorgue mérite vraiment votre détour...et pour mieux vous imprégner de son

atmosphère si singulière,  promenez vous nez au vent, vous n'en apprécierez que mieux ses

nombreux charmes.



Mais L’Isle-sur-la-Sorgue c’est aussi la ville où le poète René Char naquit en 1907, où il

passa toute sa jeunesse et où il vivra, plus tard, après avoir participé un temps au

surréalisme, après avoir mené un combat exemplaire dans la Résistance. Entre 1928 et

1988, il publiera régulièrement des recueils, multipliant en parallèle ses interventions

dans des revues littéraires ou artistiques, développant ses amitiés avec les grands

artistes et écrivains contemporains. Son inspiration est imprégnée de sa terre nourricière

: la Sorgue, le Ventoux et tous les lieux proches parcourus. Reconnu de son vivant comme

l’un des plus grands poètes de son temps, René Char méritait qu’un lieu de mémoire lui fut

consacré à L’Isle-sur-la-Sorgue : c’est à présent chose faite avec l’ouverture en été 2003

de la Maison René-Char.
 
Source site officiel de l'ile sur la sorgue

Voir les commentaires

2011-04-04T10:28:00+02:00

escapade sur la côte bleue

Publié par missfujii.

 

 

Départ du parking de la commune du Rove à côté du Karting.
De ce parking, se diriger vers les collines d'Ensuès,à l'Est, poursuivre par un
parcours en bord de mer vers le Fort de Figuerolles, entre Grand Méjean, puis vers la Vesse et Niolon.
Au niveau de l’ïle de l’Erevine, remonter le joli vallon du même nom pour découvrir le Fort de Niolon, les îles et la rade de Marseille, puis redescendre
 jusqu’au plateau du Médecin en traversant la D48.
Ensuite, emprunter 
direction Est, pour arriver à la Cabonnière et revenir jusqu’au karting d’où s'est effectué le départ.

      Trace-sentier-douanier.jpg

Voir les commentaires

2010-12-21T15:45:00+01:00

ESCAPADE DU CÔTÉ DE L'ESTAQUE

Publié par missfujii.over-blog.com
     

 

 

 

Le point de départ de ma balade mi citadine, mi sentier de randonnée se fait de la gare de L’Estaque.  A la descente du train je me dirige vers le village, cher à de nombreux peintres comme Braque, Dufy, Renoir, Monticelli et Cézanne ..., mais aussi au cinéaste Guédiguian.  J’aime particulièrement  flâner, dans ce lieu à l’ambiance magique, les restos, les terrasses de café, les baraques à chichis ou Panis (spécialités de l’Estaque sont des plus typiques.  J'aime longer le port, et m'arrêter sur la place ou d’immenses jets d’eaux font la joie des minots marseillais. Cette place est aussi le point de départ de la navette maritime que j'aime prendre pour me rendre sur le vieux port. Pas de navette pour moi aujourd'hui, car j'ai décidé de me rendre à l’Estaque plage pour me baigner en empruntant le Chemin de la Nerthe. Après un bain, je poursuis jusqu’au jardin en terrasses, des Corbières, à la sortie de la ville à voir au moins une fois dans sa vie pour son ambiance particulière. L'anse de la Corbière, m'offre un point de vue exeptionnelle sur toute la rade Marseille.  J'arrive ensuite à la fondation Monticelli ;  musée privé,  de la cours j'aperçois une vue imprenable sur la grand bleue et sur l’Estaque.Je continue jusqu’au tunnel du Rove,  (celui que l’on voit dans le film de Marius et Jeannette), de là j'effectue une marche par un chemin à l’intérieur des terres, en passant  par  la Vesse , pour me rendre jusqu'à Niolon (où je reprendrais le train). Un spectacle merveilleux qui me permet d’admirer  des collines aux roches blanches, des sentiers avec vue sur la mer aux chemins escarpés. Si comme moi vous raffolerez de l’odeur des pins, des superbes constructions de viaducs, des forts en ruine, des petits ports, et des petites criques et calanques alors n'hésitez pas à entreprendre cette promenade, mais attention elle est assez longue environ 5h…

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog