FALLING - Le bonheur de reprendre le chemin des salles obscures

John vit en Californie avec son partenaire Eric et leur fille, loin de la vie rurale qu'il a quittée plusieurs années auparavant, tandis que son père conservateur, Willis, continue de vivre seul sur la ferme isolée où John a grandi. Lors des premiers signes de démence, Willis est relocalisé dans la maison californienne de John. Malheureusement, les meilleures intentions de la famille se heurtent au refus catégorique de Willis de changer son mode de vie, ne serait-ce qu'un petit peu.

John vit en Californie avec son partenaire Eric et leur fille, loin de la vie rurale qu'il a quittée plusieurs années auparavant, tandis que son père conservateur, Willis, continue de vivre seul sur la ferme isolée où John a grandi. Lors des premiers signes de démence, Willis est relocalisé dans la maison californienne de John. Malheureusement, les meilleures intentions de la famille se heurtent au refus catégorique de Willis de changer son mode de vie, ne serait-ce qu'un petit peu.

Mon avis
 
Ce film nous propose un portrait déchirant d'un père fermier conservateur républicain, devenu un vieillard sénile, et acariâtre,  et dont les traits de caractères à savoir intolérance, racisme, machisme et homophobie se sont accentués en vieillissant. Entre passé et présent, on assiste à la relation entre ce père qui a raté sa vie et son fils gay dont la vie est plutôt aboutie. L'acteur qui joue le rôle du fils, et également le réalisateur de ce long métrage, et se base sur quelques faits autobiographiques. Cette histoire nous montre la difficulté d'accompagner les êtres aimés dans leur vieux jours. Les dialogues sont acides, et le grand père ne manque que pas de s'exprimer dans un langage des plus cru, avec une violence et une méchanceté verbale sans retenue. Pourtant on sent bien que ce  vieillard tourmenté aimerait contrôler les choses mais en raison de son âge, mais surtout de sa maladie dégénérative, ne peut plu revenir en arrière  et  changer le passé car il est trop tard. j'ai aimé la façon dont le fils  s'accroche aux quelques souvenirs heureux qu'il a eu avec son père,  et fini par nous faire ressentir un peu d'humanité chez son paternelle. Un très bon film malgré quelques répétions et longueurs.

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
D
Bonjour Missfujii, je viens de mettre ton billet en lien sur le mien. Je regrette vraiment de ne pas avoir aimé ce film plus que cela. Bonne journée.
Répondre
D
Bonjour Missfujii, j'étais prête à aller voir ce film mais une mauvaise critique me fait hésiter. J'irai peut-être mais il n'est plus prioritaire. Bonne journée.
Répondre
M
Je comprends ton bonheur ! Perso ce n'est pas de cette saison que j'aime aller au cinéma. De toute façon vu le sujet je n'irai pas le voir, j'ai assez souffert de l'agressivité de mon père dans ses vieux jours, il n'était pas pourtant pas devenu sénile du tout et était resté totalement tolérant soit dit en passant, donc rien à voir avec ton personnage :) Merci de ta présentation
Répondre
M
Je n'ai pas vraiment envie de retourner dans les salles de cinéma pour le moment. Cela me semble un peu tôt...
Répondre
R
Un film qu'il me plairait de voir. Bisous
Répondre
E
Merci pour ton ressenti sur ce film dont je n'avais pas entendu parler. Mon père est un peu dans le cas de Willis...
Répondre
L
Film que je verrai bien
Répondre
C
merci de ta présentation et ton avis je ne connaissais pas
bien trop difficile pour moi ce sujet
bon dimanche
bisous
patricia
Répondre
F
Un film que tu m'as donné envie de voir... Bientôt, j'espère ?
Répondre
K
Bonjour Missfujii
Hâte de retourner au cinéma.
@mitié
Répondre
B
et avec Trump, ça ne s'est pas arrangé.....
Bon Dimanche
Pat
Répondre
Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog