INSTANTANÉS SINGULIERS 2016 #‪La pluie

Marie,du blog L'atmosphèrique , 

nous propose une nouvelle édition 

de son RDV photographique #‎Instantanés Singuliers 

Pour le RDV de ce mois-ci, elle  nous propose

d'illustrer le thème suivant : #LA PLUIE

Je vous invite à travailler sur la pluie (vous l’aimez ou vous la détestez – vous êtes du genre à sauter dans les flaques, à laisser l’eau couler sur vous sans ciller ou au contraire à courir pour vous abriter et la regarder tomber, bien au chaud, avec une tasse de thé – qu’est-ce qu’elle vous murmure au creux de l’oreille?)

Marie

 Quand on prononce le mot pluie, c'est cette une petite anecdote vécue que j'ai choisi de vous raconter qui me vient à l'esprit car elle est pour le moins inoubliable....  Je n'avais pas pris de photos,  en lisant la petite histoire vous comprendrais mieux pourquoi....

Cliquez sur la photo pour la voir en grand

Cliquez sur la photo pour la voir en grand

ATTENTION, UNE METEO PEUT EN CACHER UNE AUTRE... !      

Confiants dans les prévisions de M. CARDOZE, 5 amis avaient bravement quitté ISTRES ce samedi là, pensant franchir sans encombres les divers cols du circuit des Aiguilles de Lus-la-Croix-Haute.

08 h 00 : Départ de d'ISTRES, il fait beau.

11h00 : Arrivée à la Jarjatte. Nuages bas, petite bruine - Aie ! - mais "pluie du matin n'arrêtant pas le pèlerin" ils commencent à grimper en papotant, tranquillement et en tee-shirt, dans les sous-bois.

Un peu plus haut, 1 minute d'arrêt pour le k-way (tiens !)

12h00 : Ils profitent de la protection des derniers grands arbres pour casser une petite croûte rapide (prémonitions ?). Ils plaisantent encore sous les sapins. La cape est prête, à portée de la main. Ils repartent.

13h00 : c'est "l'envol".

Splendide dans la pente, le ballet multicolore et changeant des capes dans le vent : torches violettes, montgolfières bariolées, crinières défaites, spectacle inouï !.

Ils abordent un monde étrange, où le vert soudain devient blanc, où le sol se dérobe sous les pas, où l'horizon se bouche, où le grésil cingle, où les doigts gèlent et où il faut pourtant désespérément croire que le salut, peut être, viendra de l'autre côté, après ce là-haut qu'ils aperçoivent enfin, cet espoir vers lequel leurs pas hésitants et douloureux les hissent  !!

14h30 :  2003 m, le Col des Aiguilles

Ils ont vaincu ! Ils sont passés !!

Soulagés mais transis, modestes dans leur victoire (trempés jusqu'au slip - depuis ils se sont équipés..) ils redescendent l'autre versant, la pente ensoleillée où ils espéraient le répit. Mais la bise glaciale a tourné et sans relâche elle les poursuit de ses brutales morsures. Les membres gourds ils se hâtent vers leur gîte (telle la bête blessée)... Eh ! on n'en fait pas un peut trop.?..)

17 h00 : La bonne hôtesse ouvre sa porte. La maison est chaude. L'eau de la douche détend les muscles, le linge sèche et tout à coup Miracle ! un doux parfum de cassoulet effleure les narines. André, superbe, d'un coup de baguette, fait jaillir de son sac haricots, confit d'oie, saucisson de couenne, fraîche salade du jardin, vin rouge du terroir. Ebahissement émerveillé des 4 autres, il y en a pour tous.

Il leur a fait passé (aux haricots) les Alpes et c'est presque aussi fort que les éléphants d'Hannibal !!!

Entre deux rires flotte à peine, par moment, l'inquiétude du lendemain. Qui sait si la tourmente... encore... ?

Mais bon, demain est un autre jour...

Dimanche.

Demain est vraiment un autre jour !

Soleil radieux, montagne clémente, paysages idylliques. Ils ont bien gagné leur paradis.

Ballade gentille pour passer le Col du Charnier à 2183 m. Dans la descente, ils se rient des pierriers et des chemins encore boueux. La lumière splendide de l'automne les entoure.

Ils rentrent à ISTRES des beautés plein les yeux.

Dernière nouvelle :

On nous communique que parmi les 5 courageux survivants de la campagne du Dévoluy (encore lui ?  D'aucuns  se souviennent du Pic de Bure) on déplore une légère entorse à la cheville et des gelures internes (cas rarissime) des jambes.

Episodes douloureux qui n'ont pas pour autant terni l'enthousiasme des victimes qui gardent, de cette aventure, un souvenir ravi et l'étonnement de savoir, qu'un des leurs était un magnifique spécimen d'Hibernatus mutant.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
M
Et bien quelle balade! Ca en valait la peine..<br /> Personne ne peut réellement savoir ce que le ciel nous réserve, de mauvaises comme de belles surprises Sabine! <br /> Merci pour cette participation riche en rebondissements!
Répondre
N
Une superbe et glaçante histoire que tu nous contes là mais quel régal ensuite avec ce repas. J'espère que tout va mieux pour eux à présent. Superbe ancolie qui orne nos jardins et pleure de toutes ses larmes depuis quelques jours...Trop de tristesse, peut-être? Bel après-midi à toi.
Répondre
L
et vive les nappes phréatiques qui sont pleines à ras bord !
Répondre
E
deux couleurs que j'apprécie ainsi que la fleur! bon vendredi
Répondre
M
Quelle belle histoire ! <br /> Cela me rappelle une de nos escapades dans le Briançonnais où nous avions fini par penser que nous passerions la nuit sous un abri de fortune car le brouillard nous avait pris juste après la pluie en 10 minutes, nous ne savions plus où nous étions...car nous venions dans le coin pour la première fois de notre vie, et même avec une boussole tous les chemins nous semblaient impraticables. Heureusement le brouillard s'est envolé aussi vite qu'il était descendu ! Et nous avons même réussi à nous sécher...Mais cela nous rappelle à quel point nous devons être prudents en montagne et comme tu le dis, bien équipé et avoir même une couverture de survie ultralégère dans le sac à dos. <br /> Ta photo est magnifique...Bon week-end en balade ?
Répondre
M
Ce week-end en balade à l’Île de Frioul
K
bientot le week end ! ouf
Répondre
C
Et bien quelle histoire, et très bien racontée ! J'espère que les " amochés " vont mieux !<br /> Belle journée !<br /> Cathy
Répondre
M
Elle danse beaucoup la pluie en ce moment ! Cette ancolie en profites, tant que le vent ne vient pas l'écheveler, j'en ai qui se sèment dans le jardin je les aime beaucoup, il y en a des sauvages aussi le long des fossés, des violettes<br /> Bises MissFujii
Répondre
E
superbe photo perlée et anecdote!<br /> bonne soirée Miss
Répondre
É
Bonsoir Sabine. Merci pour le récit palpitant de cette aventure en montagne.
Répondre
M
Quel courage et quelle ténacité ! Je me demande si je n'aurais pas fait demi-tour ? Mais bon apparemment, vous avez été bien récompensés de vos efforts et l'amitié etait au rendez-vous.
Répondre
L
Elle est superbe la photo et la chanson
Répondre
G
Bonjour Missfujii,<br /> Y en a marre de la pluie ,apparemment le soleil revient la semaine prochaine !!<br /> Bonne soirée<br /> @ Bientôt ...
Répondre
D
c'est une chanson magnifique!!! courageux randonneurs!! sur le coup on peste mais après que de bons souvenirs!!! c'est du vécu!<br /> bonne journée<br /> danièle
Répondre
B
Hello Missfuji<br /> Je suis motard, alors la pluie c'est synonyme de désagrément et de danger....<br /> bizz<br /> Pat
Répondre
R
Lire se récit me met le sourire mais je m'imagine avec vous est là j'avoue que je l'aurais trouvé saumâtre......Me connaissant j'aurais déclaré je rentre et, fais demi tour (je l'ai déjà fait....) alors bravo a vous! Bisoussss
Répondre
C
Après l'orage d'hier soir et la nuit humide, le défi est à l'honneur, une situation que je connais bien pour l'avoir vécu un 14 juillet à Font Romeu.<br /> Il y avait longtemps que cette chanson n'était parvenue à mes oreilles.<br /> Bonne journée<br /> Bises
Répondre
L
merci pour la très belle chanson de Claude Nougarou, je ne la connaissait pas ,la pluie je l'aime quand elle ne dure pas longtemps . La chanson tombe à pic avec le thème
Répondre
S
coté pluie on est servit en ce moment!!!! bisous
Répondre
N
:) :) :) Très belle photo! Merci beaucoup !<br /> <br /> Merci pour tout ce post et ces infos.<br /> <br /> BISES et bonne journée ! :)
Répondre
L
quelle aventure ! le temps change tellement vite !<br /> les courageux, ils en ont bavé, le cassoulet leur a redonné le moral !!<br /> bisous et bon jeudi !
Répondre
Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog